Bilan du mois

Bilan du mois : Janvier 2021

Je crois que ce mois-ci, j’avais une furieuse envie de me créer des angoisses et des sueurs froides. Une faim insatiable de frissons… et j’ai été servie.

Un auteur, un seul a suffit à me satisfaire… j’ai nommé… Bernard MINIER !

Avec les trois premiers romans des enquêtes de Martin Servaz, j’ai pris un plaisir immense à me plonger dans les méandres tortueuses de la psyché humaine. Les abysses les plus sombres de l’âme…

Des Toulouse aux Pyrénées, de la neige à la canicule, je ne me suis pas lassée une seule secondes des aventures du commandant de la police de Toulouse.

Le premier de la série :

Glacé de Bernard MINIER

J’ai publier la chronique le 16 janvier dernier…

4ème de couverture :

Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.

Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.

Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

Vous pouvez découvrir la chronique en suivant le lien !

Mais voilà, une fois Glacé fermé, ma soif n’était toujours pas étanchée… frustrée, j’ai décidé de lire la suite :

Le Cercle toujours de Bernard MINIER

4ème de couverture :

Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, précipitent le commandant Martin Servaz dans une enquête dangereuse, la plus personnelle de sa vie.

Un professeur de civilisation antique assassiné, un éleveur de chiens dévoré par ses animaux… Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest, et son cercle d’étudiants réunissant l’élite de la région ?

Confronté à un univers terrifiant de perversité, Servaz va rouvrir d’anciennes et terribles blessures et faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

Une lecture passionnante et prenante. J’avais toutes les peines du monde à éteindre ma liseuse… et à rester sérieuse car à 6h du mat, le réveil en avait strictement rien à faire de ma courte nuit… En tout cas, en à peine 10 jours, je tournai la dernière page… et restai encore frustrée.

Je devais absolument lire la suite…

N’éteins pas la lumière de… Bernard MINIER (Oui, oui, toujours le même auteur ;-))

4ème de couverture :

Christine Steinmeyer croyait que la missive trouvée le soir de Noël dans sa boîte aux lettres ne lui était pas destinée. Mais l’homme qui l’interpelle en direct à la radio, dans son émission, semble persuadé du contraire… Bientôt, les incidents se multiplient, comme si quelqu’un avait pris le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s’effondre. Avant que l’horreur fasse irruption.

Martin Servaz, de son côté, a reçu par la poste la clé d’une chambre d’hôtel. Une chambre où une artiste plasticienne s’est donné la mort un an plus tôt. Quelqu’un veut le voir reprendre du service… ce qu’il va faire, à l’insu de sa hiérarchie et de ses collègues.

Et si nos proches n’étaient pas ce que nous croyons ?  Et si dans l’obscurité certains secrets refusaient de mourir ? Non, n’éteignez pas la lumière, ou alors préparez-vous au pire…

Le titre est bien trouvé, car après l’avoir lu… vous n’oserez plus jamais fermer les yeux alors que la nuit étend son voile obscure.

Alors que les fêtes de fin d’années battent leur plein et que Toulouse se revêt d’un manteau blanc, la ville rose prend plutôt des teintes sombres. La noirceur de l’âme humain guette le lecteur à chaque coin de rue, à chaque terrasse de café… Plus jamais vous n’éteindrez la lumière !

Par contre, pour le mois prochain, j’ai déjà prévu ma PAL. Il y aura un thriller (et non, je ne vous donnerai pas le nom de l’auteur), mais pas que…

Et vous les zouzous, avez-vous lu des romans de Bernard MINIER ?

N’hésitez pas à laisser des commentaires et si vous voulez que je fasse une chronique des deux derniers thrillers, dites le moi… tout simplement !

Bonne lecture les zouzous et à très bientôt 😉

2 réflexions au sujet de “Bilan du mois : Janvier 2021”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s