Chroniques de livres

Jeu de Morts

De Jean-Sébastien POUCHARD


Format lu : Ebook (163 pages)
Éditeur : Livresque éditions (2019)
ISBN : 978-2-379600-4-01
Site internet : https://www.editionslivresque.com

Résumé :

La dispersion d’organes humains aux quatre coins de Dijon est-elle l’œuvre d’un déséquilibré qui frappe en dehors de toute logique, ou celle d’un maître de jeu de rôle qui sème des indices macabres dans un but connu de lui seul ?

Une course contre la montre est imposée à l’inspecteur Arthur Vaillant, qui se débat avec les pressions de sa hiérarchie, une presse agressive, une cité au bord de la psychose et une vie privée passablement complexe.

La diversité et l’humanité des personnages donnent une réelle épaisseur à ce roman haletant, où l’on découvre Dijon… autrement !

L’histoire :

Vous connaissez Dijon ? Bah oui, me direz-vous… on a tous de la moutarde dans nos placards ! Ok ! Je vous arrête tout de suite les loulous. Il est temps de sortir des clichés et de venir visiter la capitale des Ducs de Bourgogne, à la poursuite d’un tueur en série qui sème les organes de ses victimes aux quatre coins de la ville. L’équipe du commandant Arthur VAILLANT vous attends à la DIPJ de Dijon pour mettre fin aux agissements de ce psychopathe. La visite de la ville commence au lac Kir… avec des yeux dans un bocal… Hum… ça c’est l’apéritif ! Et elle se termine… Ah bah non alors, je ne vais pas tout vous dire ! Pour le découvrir, il faudra lire le roman… Frissons garantis !

J’allais oublier, mais il va falloir faire preuve de discrétion et laisser un minimum d’intimité à Mathilde et Arthur…

Mon avis :

Je ne connaissais pas du tout Jean-Sébastien Pouchard. C’est en faisant un tour sur le site des éditions Livresques que j’ai découvert la couverture de son livre. Et franchement, elle m’a tout de suite plu.

La plume est simple et fluide, un vrai bonheur pour la lecture. Mais attention ! Une fois tombée dans l’histoire, il est très difficile d’en sortir !

Les personnages sont attachants et très humains. Le commandant Arthur VAILLANT est un homme modeste, mais pointilleux en ce qui concerne son enquête et dont la vie privée est assez compliquée. Les deux autres membres de l’équipe, Girafe et Franck sont aussi très sérieux dans leur travail et démontre une volonté profonde d’arrêter le tueur en série, quel qu’en soit le prix. Enfin, une psychologue comportementaliste franco-américaine, Mathilde DANJOU, vient se greffer à l’équipe pour apporter une approche différente du tueur et relancer l’enquête. En revanche, je passe sur le commissaire BORIS qui est particulièrement désagréable.

L’auteur donne une bonne visibilité de la ville de Dijon. Les détails sont suffisants pour ne pas se perdre et pour pouvoir suivre facilement l’équipe de la DIPJ dans son enquête.

Les scènes de meurtre sont particulièrement bien dessinées. Assez pour faire monter le suspens et pas trop pour ne pas tout dévoiler du tueur dont le portrait psychologique est travaillé jusque dans le moindre détail. Et la finale… la cerise sur le gâteau ! Mais, je n’en dirai pas plus ! Je vous laisse le plaisir de découvrir l’histoire.

En conclusion, j’ai vraiment adoré ce roman dans lequel je me suis plongée et ai tourné à regret la dernière page. Un thriller qui vaut vraiment la peine qu’on s’y arrête et qu’on prenne le temps de le déguster !

Bonne lecture et à bientôt pour une nouvelle chronique !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s