Non classé

Bilan du mois : Février 2021

Salut les zouzous,

Bienvenue dans ce bilan du mois de février qui a été riche en émotions. De la dystopie à la fantasy en passant par le thriller, mon cœur n’a eu de cesse de faire des bonds et des rebonds…

J’ouvre le bal avec le deuxième et ultime tome de la dystopie La tête dans les Nuages de Guillaume Desgeorge. Un auteur que j’adore (d’ailleurs je dois toujours faire la chronique d’un de ces romans La Règle du Jeu… patience, ça viendra un jour !) et maintenant j’attends avec hâte la sortie de son prochain livre prévue pour début avril… le temps me semble long parfois !

4ème de couverture :

Alors qu’Ange découvre son nouvel environnement, Paul ne comprend pas ce qui est arrivé à sa fiancée. Aidé de Claudia, il va mener l’enquête pour tenter de découvrir ce qui l’a mené à sa perte. De son côté, le cardinal leur demande à tous les deux de l’accompagner à Erechthéion : l’endroit le plus secret de la ville où se réunit le Comex.

Après avoir navigué dans un futur pas si lointain que cela, j’ai encore eu besoin de frissons et du coup, je me suis plongée tête baissée dans Nuit de Bernard Minier… J’en tremble encore !

4ème de couverture :

Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l’hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L’inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d’une technicienne de la base off-shore. Un homme manque à l’appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz. L’absent s’appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années.
Etrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié. Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d’un enfant. Au dos, juste un prénom : GUSTAV. Pour Kirsten et Martin, c’est le début d’un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.

Et pour finir, après ce plongeon en eaux troubles façon Bernard Minier, j’ai quitté notre monde pour m’enfouir avec délice dans celui de la fantasy… j’ai nommé La Citadelle des Ombres de Robin Hobb. Pour être un peu plus claire, les éditions Pygmalion ont regroupées en plusieurs Intégrales la saga de L’Assassin Royal. Dans celui-ci, nous retrouvons les trois premiers tomes de la saga : 1. L’Apprenti Assassin – 2. L’Assassin Royal – 3. La Nef du Crépuscule

4ème de couverture :

Au royaume des Six-Duchés, dans l’inquiétant décor d’une forteresse battue par les vents et les flots, Fitz, un jeune garçon issu d’une lignée royale, fait à la cour le rude apprentissage de la vie. Un maître d’écurie, étrange et bourru, lui prodigue conseils et affection ; un vieux sage, isolé au sommet d’une tour, le forme à la délicate perception du Bien et du Mal ; des molosses qui l’ont adopté lui apportent réconfort et protection. Commence alors pour le jeune homme un long voyage initiatique semé d’embûches et de trahisons. Un voyage au bout de l’angoisse, de l’amour, de la désespérance. Confronté aux cruelles exigences de la loyauté, existe-t-il pour lui une autre voie que celle du sacrifice ?

Pour être honnête, je n’ai pas encore complètement fini le deuxième tome de ce premier Intégrale. Mais je compte bien le finir d’ici demain soir, voir même ce soir 😉

Et vous, avez-vous réussi à tenir vos engagements livresques ?

A bientôt et je vous souhaite de très belles lectures !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s